OVH Community, votre nouvel espace communautaire.

Serveur Plesk /!\ Attention - Licence et Bug sur la version.


SYS-Plesk
14/06/2014, 11h25
Autre point de vigilance : il n'existe pas de partition /tmp ce qui représente un gros risque à plusieurs niveaux. Le risque principal est celui de DDOS par l'intermédiaire de scripts qui génèrent un important volume de fichiers temporaires.

Il est également possible de s'auto DDOS....... nous en avons fait les frais cette semaine sur un des serveurs de prod : Plesk utilise souvent le /tmp et notamment pour générer les archives de backups avant leur relocalisation.
tmp étant sur la partition la moins pourvue en stockage (du moins sur notre SYS32 où le tout est sur la partition racine), elle sature très vite et génère des crash sur de nombreux processus critiques, dont entre autre ceux liés à mysql.

Tentative de résolution :
- Via le mode rescue générer une partition spécifique pour tmp
- Editer le chemin du repertoire de stockage temporaire des applications les plus sensibles pour n'effectuer le stockage que sur des zones safe voir dédiés (quitte à créer une partition spécifique par appli critique, ou une qui les regroupe mais en limitant la taille max des répertoires dédiés)
- Définir des alertes en cas de remplissage trop important des zones de stockage temporaire (bien que souvent cela se joue en quelques secondes et ne donne pas vraiment la possibilité d'agir à temps).

Si vous avez d'autres suggestions, ou des critiques concernant celles-ci, n'hésitez surtout pas.

Cdt,
Sys

SYS-Plesk
11/03/2014, 13h49
Concernant le bug du Widget Store, les microupdates devraient vous permettre d'en venir à bout.
Pensez également à vérifier que vous n'avez pas un ou deux scripts JS qui entrent en conflit avec l'autofill du field County.

SYS-Plesk
10/03/2014, 15h45
Bonjour à tous.

Ce sujet à vocation à être un mémo à l'attention du staff SYS ainsi qu'aux futurs acquéreurs d'un dédié avec Plesk.
Plusieurs points à soulever :

- Notez qu'il vous sera impossible de mettre votre licence Plesk Panel Linux sur votre IP Failover. Pour une raison obscure (pour moi du moins), les seules licences qui peuvent y être associées sont des licences Windows virtualisé.

- Les licences Plesk non illimitées ne permettent pas d'utiliser le Customer and Business Manager.
Jusqu'à la version 10 de Plesk, il était parfaitement possible de bénéficier d'autant de domains dans le CBM que dans l'interface système. Depuis cette MAJ, il n'y a plus cette possibilité, et seules les versions unlimited le permettent. Le soucis c'est que SYS n'en parle pas au moment de choisir la licence; aussi on se retrouve avec une licence qui ne sert quasiment à rien si on est hosteur.
La possibilité d'upgrader sa licence vers une unlimited semble également absente. Autrement dis, à moins de supprimer sa licence achetée pour en recommander une, on est coincé.


EDIT : Le bug ci-dessous est corrigé, CF post suivant.
*****
- Un bug semble présent dans la version actuelle de Linux Plesk Ubuntu et empêche l'utilisation du Widget Store. Le soucis se situe au moment de l'inscription du client, avec le champs "County" (Comté) qui semble désactivé pour la France (et d'autres pays) et renvoi systématiquement une erreur, induisant l'impossibilité pour le client de finaliser son enregistrement, et donc son achat.
On parle de cela, entre autre ici : http://forum.parallels.com/showthrea...some-countries

*****

Voici les soucis les plus importants (ceux rendant l'usage impossible ou très limité) rencontrés pour le moment.